Bien qu’étant un des alcools les plus consommés au Monde, la cachaça reste méconnue en dehors du Brésil. TIJUCA souhaite remédier à cette lacune en vous disant tout sur ce spiritueux si attachant.

LE RHUM AGRICOLE DU BRÉSIL

La cachaça est une eau-de-vie, distillée à base de jus de canne fraichement pressée.

Titrant entre 38 et 48% d’alcool, elle s’approche du rhum agricole dont elle prédate la production aux Antilles françaises de plusieurs siècles.

Produite de manière le plus souvent artisanale dans des milliers de distilleries partout au Brésil, la cachaça, plus rustique que le rhum, est le résultat d’une distillation plus authentique.

BLANCHE OU VIEILLIE

La cachaça peut  être consommée dans sa version blanche, c’est-à-dire mise en bouteille sans passage par le vieillissement en fûts, ce qui lui confère des arômes parfois très puissants, comme pour revivre les heures les plus intenses de l’histoire du Brésil, le temps d’un verre.

La cachaça peut aussi bien être vieillie dans des fûts d’une grande variété de bois différents et c’est ce que nous faisons chez TIJUCA pour mettre en valeur les riches palettes aromatiques issues de la biodiversité brésilienne.

UNE INSTITUTION NATIONALE

Véritable institution nationale, la cachaça est célébrée au Brésil le 13 septembre : « Dia Nacional da Cachaça » pour commémorer une révolte réussie contre son interdiction par le royaume colonisateur du Portugal en 1661.

Le nom de Cachaça est protégé par la Loi et sa production est limitée au Brésil.

La loi brésilienne définit la cachaça comme  « le nom typique et exclusif d’un aguardiente de canne à sucre produit au Brésil (…) obtenu par distillation du moût fermenté de la canne à sucre avec des caractéristiques sensorielles particulières et avec addition éventuelle de sucre  jusqu’à six grammes par litre »

LE PARADOXE DE LA CACHAÇA

Alcool incontournable au Brésil où 1,2 milliard de litres sont  produits annuellement, ce qui en fait un des spiritueux les plus consommés au Monde, la cachaça est, paradoxalement, fort peu connue du grand public en dehors de ce pays.

Ingrédient principal, le plus souvent ignoré, du célèbre cocktail : la caïpirinha, la cachaça peine à sortir de l’ombre en tant que spiritueux de dégustation alors qu’elle mérite ses notes de noblesse pour ses arômes complexes et différents.